Entreprises du Patrimoine Vivant - L’excellence des savoir-faire français

entreprise-patrimoine-vivant_thVous souhaitez faire partie des entreprises uniques qui savent réconcilier la tradition et l’innovation, le savoir-faire et la création, le travail et la passion, le patrimoine et l’avenir, le local et l’international ? Demandez votre label « Entreprise du Patrimoine Vivant », gage de qualité de votre travail et bénéficiez d’un accompagnement par la CMA.

Contact – Jocelyn Niget – Tél 05 49 77 43 45 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » est une marque du Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, créée pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

C’est aussi une référence et un gage de qualité pour les consommateurs, les clients et les prescripteurs, qui souhaitent l’intervention d’un professionnel reconnu pour son respect du métier et son aptitude à l’exception.

Attribué pour une période de cinq ans, ce label rassemble des fabricants attachés à la haute performance de leur métier et de leurs produits.


Quels sont les critères ?


Pour bénéficier du label, les entreprises doivent répondre à au moins un critère dans chacune des trois catégories suivantes :

  1. Critères indiquant la détention d’un patrimoine économique spécifique ;
  2. Critères indiquant la détention d’un savoir-faire rare reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité ;
  3. Critères indiquant l’ancienneté de l’implantation géographique ou à la notoriété de l’entreprise.


Quels sont les avantages ?


Outre la reconnaissance de leurs savoir-faire à l’échelle nationale et internationale, les Entreprises du Patrimoine Vivant bénéficient de multiples avantages comme des incitations fiscales (crédit d’impôt apprentissage et crédit d’impôt création) et un appui au développement économique.


Un appui au développement économique


Présence collective sur des salons emblématiques, soutien à l’exportation en liaison avec Ubifrance, appuis individualisés en lien avec les organismes consulaires et professionnels : de nombreuses actions collectives ou individuelles sont mises en place pour soutenir les entreprises labellisées dans leur développement.


L’international


Besoin d’accompagnement en matière d’export ? Une convention entre la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS) et UBIFRANCE, l’agence française pour le développement international des entreprises, a été mise en place avec 3 objectifs :

  • proposer un service « plus » en terme d’accompagnement collectif ou individuel pour les primo-exportateurs comme pour les exportateurs confirmés ;
  • offrir un programme d’actions pour les grands secteurs couverts par les EPV ;
  • les accompagner dans toutes les étapes de leur démarche export.

Concrètement, quels sont les avantages pour les EPV ?

Un appui individuel permettant de répondre à leurs besoins spécifiques : diagnostic export, préparation avant une mission, accompagnement par des volontaires internationaux et les Missions Economiques, accès à l’aide SIDEX.

L’organisation de visites de prescripteurs étrangers en France, pour faire découvrir le savoir-faire et les ateliers.

Des privilèges réservés aux EPV dans le cadre d’actions collectives (salons, rencontres acheteurs, présentations de produits et de savoir-faire).

La promotion du label au niveau international, dans le cadre d’opérations de communication menées à l’occasion d’actions collectives.

La mise à disposition de fichiers clients/prescripteurs sur les marchés et zones de développement des EPV.


Le financement


Un partenariat entre l’Etat, l’ISM et la SIAGI (société de caution mutuelle de l'artisanat et des activités de proximité) vise, quant à lui, à améliorer l’accès des EPV artisanales aux financements nécessaires à leur développement.
Ainsi, les EPV peuvent bénéficier :

  • d’une expertise pour les assister dans leurs projets de croissance (pertinence, opportunité, faisabilité, réalisation, financement) ;
  • d’une aide pour calibrer leurs besoins de financement et pour les présenter de manière à faciliter les prises de décisions des interlocuteurs bancaires (prise  en compte les valeurs «immatérielles» des EPV, etc.) ;
  • d’une proposition de garantie de la SIAGI pour les crédits sollicités.

A ce titre, la SIAGI met en œuvre des moyens spécifiques à l’attention des entreprises labellisées, à savoir la désignation d’une personne référente pour les EPV au siège de la SIAGI, des actions de communication auprès des banques, et un suivi des actions réalisées auprès des entreprises qui l’ont sollicité.


Qui est éligible ?


Les entreprises inscrites au répertoire des métiers, et/ou au registre du commerce et des sociétés dans une activité de production, de transformation, de réparation ou de restauration (à l’exception des entreprises du secteur agricole et alimentaire qui bénéficient déjà de signes de qualité).


Comment poser sa candidature ?


La candidature des entreprises au label « Entreprises du Patrimoine Vivant » peut se faire à tout moment de l’année en téléchargeant le dossier de candidature disponible sur :
http://www.patrimoine-vivant.com/label/la_candidature


Le dossier de candidature doit être adressé à l’Institut Supérieur des Métiers qui en assure l’instruction en tant que secrétariat de la Commission Nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant.

FSE-NA

© Chambre de métiers et de l'artisanat des Deux-Sèvres 2018