Le traitement des eaux, un enjeu pour l’environnement et un acte citoyen

Préserver les ressources en eau potable est un enjeu primordial pour notre environnement. Quel que soit leur activité, les professionnels  sont, au même titre que les particuliers, les acteurs de cette préservation. Consommation, règlementation, autorisation, où en êtes-vous dans votre entreprise ?

Une démarche eau propre et consommation réduite au campus des métiers de Niort

La CMA n’est pas en reste avec la réglementation en matière d’économie de consommation et de rejets des eaux polluées. En effet, après plusieurs mois de travaux, le pôle bâtiment du campus des métiers de Niort est maintenant doté d’un  système de récupération des eaux de pluie permettant le nettoyage du matériel et des surfaces à moindre coût,  et d’une installation de traitement des eaux souillées avant rejet dans le réseau public. Pas d’installation technique lourde, pas de matériel important et un dispositif facile à mettre en œuvre, pour un résultat sur l’environnement instantané.

eauDes conseils CMA pour rejeter propre et alléger la facture

Consommer malin
Réduire sa consommation d’eau, c’est non seulement participer au maintien des réserves en eau potable, mais c’est aussi faire baisser la facture. Pour cela, il est préférable d’utiliser des commandes non manuelles, des réducteurs de pression ou des postes de dosage. L’utilisation d’électroménagers avec programme « ECO », d’un adoucisseur d’eau ou encore de techniques alternatives dans votre métier, comme le décapage à sec par exemple,  feront baisser la note de manière significative.

Vos obligations
Pour prévenir les risques de pollutions du réseau et des nappes phréatiques vous ne devez pas rejeter d’huiles, solvants, peintures, acides ou détergents dans les égouts ou dans le milieu naturel. Il est conseillé d’utiliser des technologies ou des produits moins polluants, de gérer correctement vos déchets dangereux (stocker sur rétention, faire appel à un prestataire agréé, protéger les eaux pluviales…). En cas d’utilisation de produits dangereux, vous devez installer un système de prétraitement adapté à votre activité (débourbeur/déshuileur, bac à graisse, fontaine à solvant, bac de décantation, centrale d’épuration…)

Etes-vous concerné par la demande d’autorisation ?
Rappelez-vous que l’eau que vous rejetez ne doit être issue que d’une utilisation domestique. Dans le cas d’une utilisation professionnelle, comme le refroidissement de machines, le nettoyage ou l’utilisation dans un procédé de fabrication avec rejets non polluant dans le réseau public, certains professionnels peuvent être concernés par la demande d’autorisation de rejet.

Dans ce cas, que devez-vous faire ?
Il s’agit d’adresser un courrier au service d’assainissement de votre commune avec vos nom, localité et activité,  demandant l’autorisation de rejeter en tant qu’entreprise et déclarant ne rejeter aucun produit dangereux dans le réseau. Vous serez à jour vis-à-vis de la réglementation concernant les rejets d’eau.

Un soutien financier pour s’équiper
Si vous souhaitez investir dans la mise aux normes de votre installation et ainsi diminuer le risque de pollution de l’eau dans votre entreprise, des aides existent et peuvent vous être attribuées par l’agence de l’eau Loire Bretagne.

Pour en savoir plus et être accompagné pour un diagnostic
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Tél 05 49 77 43 42

 

FSE-NA

Newsletter CMA79

© Chambre de métiers et de l'artisanat des Deux-Sèvres 2018